Le ventilateur de plafond reste un investissement conséquent. Cela implique de le sélectionner correctement. En prenant en compte certains critères de choix, il vous sera plus simple de trouver ce qu’il vous faut.

La bonne taille

Le premier critère à prendre en considération lors de la sélection d’un ventilateur de plafond, c’est la taille. Pour davantage de confort et de performances, les ventilateurs de plafond aux larges dimensions sont conseillés. Plus la largeur est imposante, plus vous serez satisfait de son rendement. Son aptitude à ventiler étant forcément plus importante.

Un ventilateur silencieux

Un bon ventilateur de plafond se doit d’être le plus silencieux possible. Choisissez un produit doté d’un moteur faisant preuve d’une discrétion irréprochable. Cela vous évitera les nuisances sonores de nuit comme de jour. Sachez qu’un ventilateur imposant qui tournoie doucement sur son axe fait également moins de bruit.

Ventilateur et lampe ?

Si vous disposez déjà d’un éclairage dans la pièce, l’installation d’un ventilateur de plafond dépourvu de luminaire est suffisante. En revanche, s’il doit aussi faire office de plafonnier, celui-ci devra comporter une lampe.

Toutefois, gardez à l’esprit qu’un ventilateur de plafond n’a pas pour vocation d’éclairer pleinement son environnement. A cet égard, ne vous étonnez pas de l’intensité lumineuse parfois faiblarde dispensée par le dispositif.

La vitesse de rotation

La vitesse de rotation des pâles assure les performances du ventilateur de plafond. En fonction des températures, mais aussi de la pièce dans laquelle il se trouve, les besoins ne sont pas toujours les mêmes.

Retenez qu’un faible mouvement rotatif est recommandé pour ventiler une chambre à coucher. Il est donc capital d’opter pour un ventilateur dont la vitesse de rotation puisse être gérée sans soucis.

Les matériaux

Le matériau employé pour la fabrication des pâles est aussi un élément primordial dans le choix du matériel. Entre le bois, le plastique et l’acier, les principaux matériaux du marché, le métal reste sans conteste la meilleure solution à adopter, le plastique et le bois pouvant montrer une déformation avec des températures élevées.

Le ventilateur de plafond avec pale en acier représente néanmoins un danger. Pour que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles, ne le fixer jamais au plafond de la chambre de votre bambin.